Manuel Live Systems

Personnalisation des contenus

Vue d'ensemble de la personnalisation

Ce chapitre donne un aperçu des diverses façons dont vous pouvez personnaliser un système live.

Configuration pendant la construction vs. l'amorçage

Les options de configuration d'un système live sont divisées en options au moment de la construction, ces options sont appliquées pendant la création et des options au moment du démarrage, qui sont appliquées pendant le démarrage. Les options au moment du démarrage sont divisées en celles qui surviennent au début, appliquées par le paquet live-boot, et celles qui arrivent plus tard, appliquées par live-config. Toute option d'amorçage peut être modifiée par l'utilisateur en l'indiquant à l'invite de démarrage. L'image peut également être construite avec les paramètres de démarrage par défaut et alors les utilisateurs peuvent normalement démarrer directement le système live sans indiquer aucune option lorsque toutes les valeurs par défaut sont appropriées. En particulier, l'argument lb --bootappend-live se compose de toutes les options de ligne de commande du noyau par défaut pour le système live, comme la persistance, les claviers, ou le fuseau horaire. Voir Personnalisation des paramètres régionaux et la langue, par exemple.

Les options de configuration pendant la construction sont décrites dans la page de manuel pour lb config. Les options de configuration pendant l'amorçage sont décrites dans les pages de manuel pour live-boot et live-config. Bien que les paquets live-boot et live-config soient installés dans le système live que vous construisez, il est recommandé que vous les installiez également sur votre système de construction pour vous y référer facilement lorsque vous travaillez sur votre configuration. Cela peut être fait sans danger car aucun des scripts contenus ne sont exécutés à moins que le système soit configuré comme un système live.

Étapes de la construction

Le processus de construction est divisé en étapes, avec des personnalisations différentes appliquées dans l'ordre dans chaque étape. La première étape à exécuter est l'étape bootstrap. C'est la phase initiale de peuplement du répertoire chroot avec des paquets pour faire un système Debian de base. Elle est suivie par l'étape chroot, qui complète la construction du répertoire chroot, le peuplant de tous les paquets listés dans la configuration, ainsi que tout autre matériel. La plupart de la personnalisation du contenu se produit à ce stade. La dernière étape de la préparation de l'image live est l'étape binary, qui construit une image amorçable, en utilisant le contenu du répertoire chroot pour construire le système de fichiers racine pour le système Live. Il comprend l'installateur et tout autre matériel supplémentaire sur le support cible en dehors du système de fichiers du système live. Quand l'image live est construite, s'il est activé, le tarball des sources est construit dans l'étape source.

À chacune de ces étapes, les commandes sont appliquées dans un ordre particulier. Les commandes sont ordonnées de manière à assurer que les personnalisations puissent être superposées de manière raisonnable. Par exemple, dans l'étape chroot, les préconfigurations sont appliqués avant que tous les paquets ne soient installés, les paquets sont installés avant que tous les fichiers locaux inclus ne soient copiés et les hooks sont exécutés plus tard, quand tous les matériaux sont en place.

Supplément lb config avec des fichiers

Bien que lb config crée une arborescence de configuration dans le répertoire config/, pour accomplir vos objectifs, vous pourriez avoir besoin de fournir des fichiers supplémentaires dans les sous-répertoires de config/. Selon l'endroit où les fichiers sont stockés dans la configuration, ils peuvent être copiés dans le système de fichiers du système live ou dans le système de fichiers de l'image binaire, ou peuvent fournir pendant la construction des configurations du système qui seraient lourdes à passer comme options de la ligne de commande. Vous pouvez inclure des choses telles que des listes personnalisées de paquets, art personnalisé, ou des scripts hook à exécuter, soit pendant la construction soit au démarrage, ce qui augmente la flexibilité déjà considérable de debian-live avec le code de votre choix.

Tâches de personnalisation

Les chapitres suivants sont organisés par les types des tâches de personnalisation que les utilisateurs effectuent généralement: Personnalisation de l'installation de paquets, Personnalisation des contenus et Personnalisation des paramètres régionaux et la langue couvrent quelques choses que vous pourriez vouloir faire.



License: Ce programme est un logiciel libre; vous pouvez le redistribuer ou le modifier suivant les termes de la Licence Générale Publique GNU telle que publiée par la Free Software Foundation: soit la version 3 de cette licence, soit (à votre gré) toute version ultérieure.

Ce programme est distribué dans l’espoir qu’il vous sera utile, mais SANS AUCUNE GARANTIE: sans même la garantie implicite de COMMERCIALISABILITÉ ni d’ADÉQUATION À UN OBJECTIF PARTICULIER. Consultez la Licence Générale Publique GNU pour plus de détails.

Vous devriez avoir reçu une copie de la Licence Générale Publique GNU avec ce programme ; si ce n’est pas le cas, consultez http://www.gnu.org/licenses/.

Le texte complet de la Licence Générale Publique GNU peut être trouvé dans le fichier / usr/share/common-licenses/GPL-3


SiSU Spine (object numbering & object search) 2022